Symbole de liberté acquise en danse-thérapie.

LA DANSE-THÉRAPIE : QUELQUES DÉFINITIONS.

La Danse-Thérapie est une des 4 grandes disciplines des arts thérapies avec les arts plastiques, la musicothérapie et la drama-thérapie pour le théâtre.

L’art-thérapie est une discipline utilisant les processus de création à des fins thérapeutiques. Elle complète l’orientation médicale et psychologique. Elle s’inscrit donc dans un accompagnement global en réseau avec d’autres professionnels du secteur médico-social.

Ma pratique s’axe en partie sur la Danse Mouvement Thérapie. Je vous la présente ici.


La danse-thérapie : un processus créatif thérapeutique
définition

En Danse-thérapie, le patient traverse le processus créatif de la libre-expression lors de séances ritualisées. C’est donc une thérapie non verbale : son processus principale n’est pas la parole. Il s’agit plutôt de lui faire vivre un « état de danse« .  Le but est de l’amener à écouter son ressenti et ses émotions et de structurer son lien corps-esprit.

En effet, le corps est souvent le centre de mouvements répétitifs, de tensions ou de verrouillages, tous inconscients. Ces facons d’habiter notre corps sont issues d’émotions ressenties lors d’expériences antérieures. La Danse-Thérapie permet de prendre conscience de la présence de ces phénomènes qui nous habitent et de les transformer.

Les outils en Danse-ThérapiE
  • Le mouvement et la musique jouent des fonctions clés.

Le patient réinterprète la musique, la laisse l’habiter. Il s’exprime alors par le mouvement qu’il adresse au groupe et au thérapeute. C’est grâce au support de la musique que se réalise la fonction thérapeutique de la danse.

  • Le processus thérapeutique opère selon un début, un milieu et une fin.

Au début des séances, des exercices corporels sont proposés pour approfondir sa conscience de son propre corps. Cela prépare au mouvement. Dès lors, plus conscient de ceux-ci, le patient peut les accueillir et les transformer dans ses mouvements libres. En groupe, cela ouvre à l’échange avec les autres membres de l’atelier. Enfin, la séance se conclut sur un temps de parole qui permet de verbaliser ce qui a été vécu durant l’atelier.


Fonction de la danse-thérapeute

La Danse-Thérapeute soutient le patient dans sa prise de conscience et sa création de mouvements.

  • Pour cela, elle répond au patient par un mouvement, par un geste ou une parole.
  • Pour veiller à la justesse de ses réponses, la danse-thérapeute se réfère à une théorie orientant sa pratique. Si la thérapeute n’y prête pas attention, il lui est possible de se laisser prendre dans les liens inconscients du patient. Le travail d’analyse est donc la garantie du cadre thérapeutique.
  • Sa connaissance et sa pratique de la danse lui permet d’avoir un répertoire

Pour qui ?

La Danse-Thérapie est indiquée pour de nombreuses souffrances. Ainsi, vous ressentez de l’anxiété, de la dépression, et/ou des blocages dans votre corps ou vous souffrez de troubles alimentaires, par exemple. Pour chacun de ces cas, la danse-thérapie peut s’adresser à vous.

Les conditions nécessaires pour entrer dans cette thérapie sont :

  • Souhaiter s’engager dans un travail de transformation de soi mais sans en passer par une cure verbale.
  • Etre sensible à la musique.
  • Se laisser porter par le mouvement.

Aucune connaissance technique en danse n’est nécessaire pour faire de la Danse-Thérapie. Au contraire, des danseurs confirmés ne pourront pas profiter pleinement de cette technique. En effet, Mesdames et Messieurs les danseurs, vous connaissez déjà les techniques d’expression corporelle. Vous pourrez trouver d’autres thérapies qui vous conviendront mieux.